Haïti de la puissance de L’ignorance: Une destination d’Enfer.

Ecrit par: Touussaint Bithorvintz*

Charles Louis de Secondat dit Montesquieu philosophe, penseur politique, écrivain français a dit « Les peuples ont le gouvernement qu’ils méritent ». Un autre chercheur anthropologue et communicateur, Serge Bouchard soutient qu’il n’y a rien de plus maladif chez un peuple que l’ignorance et l’absence d’éducation.

En jetant un regard sur notre situation actuelle de peuple, nous constatons que nous vivons dans un pays d’images instantanées où le temps est disparu et apporte avec lui tous ceux que nous avions (avons) comme valeurs morales, religieuses, culturelles et autres. En revanche, plus d’un ne se pose pas la question d’où viennent tous ses maux que souffrent notre Pays ? Comme si nous vivions dans un autre monde. Quelle L’ignorance!

L’ignorance est définie selon le Dictionnaire Cordial comme « manque de connaissances,
Fait de ne pas connaître quelque chose dans un domaine particulier, ne pas être au courant
Par extension, incompétence dans un domaine précis(Au pluriel) lacunes de la connaissance ». À partir de la définition de Cordial nous avons maintenant une idée claire et précise de la situation actuelle de notre Haïti, ce qui explique le comportement vexant et malhonnête de nos dirigeants politiques (le gouvernement ainsi que ses opposants).

D’une part, les prises de décisions du gouvernement et celle de l’opposition (une partie de l’opposition plurielle) sont les fruits de la pure ignorance. Encore plus dure elles sont supportées par l’ignorance d’un peuple qui s’autodétruit. Honte de voir un ministre de justice qui ne maitrise pas un article qui pendant un bon bout de temps a fait la une des réseaux sociaux. Horrible! Et, comme résultat des juges sont envoyés en prison, des étudiants assassinés en plein milieu universitaire, bâtonnier assassiné, des massacres en plein midi, pour ne citer que cela. Cependant, nous avons des groupes armés, des chefs de gangs qui jouissent de l’immunité présidentielle.

De l’autre côté, une opposition constituée de certains vicieux, carriéristes (Mèt dam) profitent eux aussi de leur ignorance dans l’ignorance d’un peuple assoiffé de la vie mais perdu dans l’illusion désastreuse de ces deux groupes. Pourtant ils ont la solution du problème pendant qu’ils n’arrivent pas même à proposer à la population une alternative sérieuse dans laquelle s’est inscrit un projet sociétal visant à réorienter le pays tant sur le plan économique, politique, culturelle et sociale. Encore l’ignorance nous tue!

Le peuple est confus et avance pour son aventure d’enfer. Amoureux de ses prédateurs personne ne peut lui oser faire la morale à cause de son ignorance il se croit être sur la bonne voie et apporte son soutien inconsciemment à ceux qui l’empêchent à manger, a avoir de l’électricité, des routes, de travail, de bonnes écoles, encore sous la puissance de l’influence des savants ignorants qui ont toujours d’arguments pour défendre ces malfrats. Ces soi-disant intellectuels meurent de faim, sans boulot, sans logement, qui manquent de tout, victime encore de leurs propres patrons. Mais l’ignorance, cette géante pathologie les rend aveugles.

Avec l’ignorance on accepte le oui pour le non, et le vrai pour le faux, la dilapidation des fonds d’un pays par des individus comme normal. Avec l’ignorance ce ne sont pas les prescrits juridiques mais c’est mon orgueil, avec l’ignorance ce n’est pas l’arme de la dialectique mais plutôt la dialectique des armes et résultat un pays réduit en un rien aux yeux du monde entier jusqu’à ce qu’on nous avait traité de shitall ce qui n’a rien signifié pour nous.

Malgré tout ceci, Margaret Mead m’a redonné l’espoir lorsqu’elle a dit « Ne doutez jamais qu’un petit nombre d’individus conscients et engagés puissent changer le monde. En fait, c’est toujours ainsi que le monde a changé ». Par conséquent, je veux donc m’adresser à vous ce petit nombre d’individus conscient pour vous rappeler de quoi vous êtes capables et le peuple a besoin de votre lumière pour illuminer son chemin et sortir de leur ignorance. Au cas où nous négligeons ce dont nous sommes appelés à faire pour le bien-être et le bonheur de tous et bien ! Nous partirons tous de cet enfer comme l’a si bien dit Martin Luther-King « nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frère, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. Et à ce moment prendra fin notre ignorance.

  • Touussaint a participé à la première réunion de Somos Abya Yala au Venezuela en 2014. Et est co-fondateur de notre plateforme.
  • Photo Al Jazeera: https://www.aljazeera.com/opinions/2019/9/30/what-is-really-behind-the-crisis-in-haiti